Invitée de Sud Radio, Mireille Dumas déclare en toute humilité qu’elle ne s’est jamais trompée. Fake news !

Ce 18/3/2020 Mireille Dumas était l’invitée de Jacques Pessis sur Sud Radio pour parler de sa carrière médiatique :

A 10 min 35 Jacques Pessis déclare : « On vous a accusé, aujourd’hui ça ferait rire, d’excès de polémique alors qu’aujourd’hui il y a des polémiques en permanence. »

Mireille Dumas répond : « Oh oui, oui ! Surtout que ce n’est pas ce que je recherchais du tout. Jamais. Jamais je n’ai recherché cela, je ne me suis jamais trompé, ce qui m’intéressait c’était la parole de l’autre. »

Pour les plus jeunes rappelons qui est Mireille Dumas : « A l’époque où Jean Pierre Elkabbach présidait France Télévisions, le contrat en or dont bénéficiaient Jean-Luc Delarue, Arthur, Nagui, Jacques Martin et Mireille Dumas, à savoir la garantie de chiffre d’affaires, l’avance de trésorerie et une clause d’exclusivité, avait fait scandale. Depuis les clauses avantageuses ont disparu. » (source : http://www.telefil.com)

Ainsi Mireille Dumas ne se serait jamais trompée ? Dans mon livre Ils ont tué la télé publique, paru en 2006, j’indiquais pourtant ceci : « Loin de vouloir résumer le travail de Jean-Luc Delarue à un exemple, celui que j’ai choisi est néanmoins révélateur d’une dérive certaine de l’information sur le service public. D’autant qu’il a touché également une autre des animatrices déjà concernées il y a dix ans pas le scandale du service public, Mireille Dumas.
Il s’agit de l’imposture de celle qui se faisait passer pour la doublure d’Angelina Jolie dans Tomb Raider, étant championne du monde de jet-ski, et qui affirmait par ailleurs avoir vaincu le cancer. Elle fut invitée notamment par Jean-Luc Delarue[1] et Mireille Dumas[2] sans qu’il n’y ait d’enquête pour valider ses allégations (il s’agissait en réalité d’un hermaphrodite voulant cacher son opération derrière cette belle histoire). [3]
Ironie de l’histoire, une troisième émission a été trompée par cette menteuse, à savoir Zone Interdite[4], qui fut longtemps dirigée et animée par un certain Patrick de Carolis. Tout un symbole donc, même si ce dernier n’avait évidemment plus aucun lien avec l’émission et M6 au moment de l’imposture.


[1] Ça se discute, France 2, 28.03.2001

[2] Vie privée, Vie publique, France 3, 29.1.2003

[3] « BIARRITZ (AFP) – Elle disait avoir survécu à un cancer, avoir doublé l’héroïne du film « Lara Croft » grâce à ses talents sportifs et racontait volontiers son histoire sur les plateaux de télévision, mais tout était faux: Florence Le Vot révèle aujourd’hui avoir menti pour cacher sa véritable identité. »

[4] Zone Interdite, 25.1.2004

Si vous appréciez notre site, vous pouvez l’aider à se développer tout en profitant de privilèges (commenter, accéder à des articles et vidéos privés, etc.). Pour en savoir plus cliquez ici.



Catégories :France 2, France 3, Jacques Pessis, Jean-Luc Delarue, M6, Mireille Dumas, Sud Radio

%d blogueurs aiment cette page :