Les mensonges d’Hugo Clément à propos de l’expédition de Mike Horn et du glacier du Pitztal

Hugo Clément était l’invité de C l’hebdo sur France 5 ce 14/3/2020 pour présenter son émission sur les glaciers :

Il s’est notamment exprimé sur l’expédition de Mike Horn que lui et son équipe ont croisé dans l’Arctique lors du tournage de l’émission.

A 4 min 33 Hugo Clément déclare : « Ils avaient prévu de traverser la banquise en 60 jours à peu près en passant par le pôle nord, parce qu’ils s’étaient dit à cette période de l’année, novembre-décembre on va avoir de la glace solide et on va avancer à ski, ça semble logique. Et en fait ils ont rencontré énormément de [inaudible] d’eau libre, c’est des sortes de rivières sur la banquise, qu’ils ont dû traverser en canoë donc ça a pris beaucoup de temps. Et surtout l’épaisseur de la glace est plus fine que prévu, c’est très impressionnant. Mike Horn disait en 2006 j’ai été au Pôle Nord j’avais mesuré 2 à 3 mètres de glace. Là au même endroit il y avait 5 centimètres. Et ils ont même eu de la pluie en décembre au pôle nord. »
Ali Baddou : « De la pluie au pôle nord en décembre. »


Or Mike Horn était interviewé fin janvier 2020 et il déclarait qu’il avait plu en octobre et non en décembre : « En plus, il pleuvait! La pluie au pôle Nord, fin octobre, à notre connaissance, cela n’a jamais été signalé. Un signe de plus, sans doute, du changement climatique.« 

Son expédition avait commencé le 12 septembre jusqu’au 8 décembre : « Nous sommes partis le 25 août de Nome en Alaska avec mon bateau, le Pangaea, pour rejoindre la banquise le plus au nord possible. Nous avons réussi à naviguer jusqu’à 85° de latitude, record mondial pour un voilier. Le 12 septembre, nous avons pu commencer la traversée de la banquise à skis, sans assistance, en tirant des traîneaux de vivres et en passant par le pôle.« 

En 2006 il n’était pas parti en septembre mais en janvier, pour 2 mois, les deux périodes ne sont donc pas comparables : « Le 20 janvier 2006, dans la nuit fantomatique de l’hiver arctique, le Sud-Africain Mike Horn, 42 ans, et le Norvégien Borge Ousland, 45 ans, sont déposés en hélicoptère au cap Arkticheskiy, en Sibérie. »

Par ailleurs une vidéo avec des images de l’expédition de Mike Horn en 2006 le montre aussi marcher dans l’eau à travers une glace fine et prendre aussi son canoë pour traverser des rivières :

En effet en 2007 il déclarait dans une interview donnée au Figaro sur son exploit de 2006 qu’il avait passé « soixante et un jours sur une glace « d’une redoutable minceur » hantée par des ours blancs dont c’est le terrain de chasse, où les montagnes de blocs géants, inextricables dédales de « packs », alternent avec les étendues d’eau salée. Tomber dans l’océan est « le plus grand risque », reconnaît Horn, car « la glace est plus mince qu’avant, à cause des hivers plus courts et des étés plus longs ». La faute au réchauffement climatique. Quand la glace casse, le cœur s’arrête aussi sec. C’est arrivé cent fois. »

Ce n’est donc pas du tout ce que prétend Hugo Clément. Tout comme quand il prétend que Mike Horn était en danger de mort (à 5 min 50) : « Oui il y avait un vrai danger de mort, c’est Mike Horn lui-même qui le dit, et ça s’est vraiment pas joué à grand chose. »

Or on apprenait le 4 décembre 2019 que c’était une fake news : « S’ils se sont retrouvés face à d’importantes difficultés, les deux aventuriers n’ont jamais été en danger de mort, précisait il y a quelques jours le porte-parole de l’expédition Lars Ebbesen. Interrogé par le magazine Outside, il a souhaité mettre fin aux fake news qui exagéraient la situation de Mike Horn et de Børge Ousland. »

Mais cela ne suffit pas à Hugo Clément et à Ali Baddou, qui vont en profiter pour diffuser une autre fake news, à propos du glacier du Pitzal.

A 7 min 45 Ali Baddou déclare : « D’ailleurs Hugo vous avez rencontré des militants pas très loin d’ailleurs, dans les Alpes par exemple, des militants qui se battent contre des promoteurs, dans les Alpes autrichiennes, à Pitzal.
Hugo Clément : « Exactement, c’est une station de ski qui, comme beaucoup de stations de ski, aménagent le glacier, le terrassent avec des tractopelles, ce qui aggrave la situation des glaciers. »


Ali Baddou : « ça a fait scandale il y a quelques mois. »
Edwy Plenel : « Il faut interdire ça. »

Or c’est une fake news, il s’agit de travaux habituels réalisés chaque année, comme l’avait démontré l’AFP Factuel qui avait déjà épinglé Hugo Clément pour avoir diffusé cette fake news à l’époque avec d’autres médias : « Des médias francophones comme FranceTVInfo, BFMTV, 20minutes.ch, 7sur7.beSud OuestLa Dépêche, des journalistes très suivis sur les réseaux sociaux comme Hugo Clément sur Twitter ou sur Facebook mais aussi le site Demotivateur ont repris l’information en indiquant à tort que cette « destruction » du glacier visait à « élargir » une piste de ski voire le « domaine skiable« . »

La station avait justifié à l’AFP la nécessité de cette intervention: « Il faut remplir les crevasses de neige et de glace pilée sur les pistes du domaine skiable afin de garantir la sécurité des skieurs. Le glacier est en mouvement constant et de nouvelles crevasses se forment chaque années pendant les mois d’été. Elles doivent toujours être remplies peu de temps avant la première chute de neige. Nous effectuons ce travail sous cette forme depuis 35 ans et comme le font d’autres stations qui où se trouvent des glaciers. Le remplissage des crevasses a duré environ deux jours« , à la fin du mois d’août.

Et avait fourni à l’agence une photo du glacier une fois les travaux terminés :

La situation de ce glacier n’est donc pas aggravée, contrairement à ce que prétend Hugo Clément. L’AFP indiquait que la WWF, contrairement aux médias français, n’a pas évoqué de « destruction » du glacier suite aux travaux en cours. « Les images actuelles du WWF du Pitztal montrent comment des excavatrices creusent la glace de glacier directement sur le glacier à une altitude de plus de 3.000 mètres. Parallèlement, les dameuses répartissent la neige des dépôts aménagés sur le glacier afin de créer des pentes pour la saison hivernale à venir » explique le communiqué.

Si vous appréciez notre site, vous pouvez l’aider à se développer tout en profitant de privilèges (commenter, accéder à des articles et vidéos privés, etc.). Pour en savoir plus cliquez ici.



Catégories :Ali Baddou, Edwy Plenel, France 5, Hugo Clément, Inédit

%d blogueurs aiment cette page :