Aucun groupe LGBT ne défend Mila ? Fake news !

Dans un article de Causeur le 24/1/2020 Céline Pina écrit notamment ceci : « Et personne ne réagit. Ni la classe politique censée défendre un contrat social dont la liberté d’expression est une des bases, ni les groupes LGBT, pour qui manifestement la défense des homosexuels s’arrête aux portes du blasphème, ni les néo-féministes, qui préfèrent défendre le port du voile. »

Or dans l’article est intégré la vidéo d’Elisabeth Lévy (directrice de la rédaction de Causeur) qui, dans sa chronique sur Sud Radio faite la veille, indique que le magazine Têtu soutient Mila :

« Je rends hommage au magazine Têtu qui défend Mila. » déclare Elisabeth Lévy.

En effet on pouvait lire dans un article de Têtu du 22/1/2020 : « Après avoir critiqué l’islam dans une vidéo sur Instagram, Mila, jeune lesbienne, s’est retrouvée victime de cyberharcèlement. De nombreux internautes s’en sont émus et l’extrême droite a sauté sur l’occasion pour récupérer l’affaire… »

Par ailleurs l’association Stop Homophobie a publié un tweet de soutien à Mila dès le 22/1/2020 :

SOS Homophobie avait réagi le 23/1/2020 dans un tweet :

Charlie Hebdo publiait pourtant un article de Biche dénonçant le silence des associations LGBT :

Article repris dans un article non-signé de Valeurs Actuelles le 24/1/2020 : « « On s’en fout, l’islam n’est pas une orientation sexuelle », peut-on par exemple lire sur l’un des dessins montrant deux personnes LGBT. « 

Le 4/2/2020 dans une vidéo montage, Valeurs actuelles rediffusait la fake news :

Geoffroy Lejeune est le directeur de la rédaction de Valeurs Actuelles depuis 2016.

Marianne dans un article de Hadrien Mathoux : « Les observateurs auront noté, alors que le harcèlement de Mila a désormais démarré il y a plusieurs jours, le silence assourdissant des personnalités de gauche, des organisations féministes et des associations de défense des droits LGBT. Une insondable lâcheté qui a probablement permis à un site identitaire comme Bellica d’obtenir en exclusivité le témoignage de cette jeune fille homosexuelle menacée de mort pour avoir critiqué la religion islamique. »

La directrice de la rédaction de Marianne depuis septembre 2018 est Natacha Polony (et son salaire mensuel a été de 27 400 euros à Europe 1).

Dans le JDD, l’avocat de Charlie Hebdo Richard Malka écrit le 25/1/2020 : « Dans ce pays, aucune association de défense des droits de l’homme ne proteste ni n’exprime sa solidarité avec celle dont la vie a soudainement basculé dans la clandestinité, au moins pour un moment. Pas plus de réaction du côté des ministres que des principales associations féministes ou LGBT, des artistes et des « progressistes ». »

La revue des deux mondes écrit le 27/1/2020 sous la plume de Valérie Toranian : « Il y a la France où la lâcheté des “forces de progrès” est accablante ; où on remet en question nos principes pour faire plaisir à des islamistes, où les néo-féministes et les associations LGBT ne défendent pas Mila, victime d’insultes homophobes, parce qu’elle a eu le tort de critiquer l’islam. »

Ces journaux mettant également en cause le silence des associations féministes, à noter également le soutien de l’association féministe Nous Toutes qui publiait 2 tweets (1, 2) le 22/1/2020 en soutien à Mila :

Et le 25/1/2020 l’UFAL prenait aussi la défense de Mila :

Le 29/1/2020 dans C à vous sur France 5 présenté par Anne-Elisabeth Lemoine l’avocat Richard Malka diffuse cette fake news (et Patrick Cohen va dans son sens à 9 min 23) :

Richard Malka : « Il n’y a pas une association des droits de l’homme qui a réagi depuis 10 jours, pas une association féministe, pas une association LGBT. »
Patrick Cohen : « Puisque vous parlez de réactions, ou d’absence de réactions à gauche et d’organisations de défense des droits de l’homme, les premiers qui ont réagi et longtemps les seuls c’est la droite et l’extrême-droite. »

Le 30/1/2020 sur le plateau de Cyril Hanouna dans Balance ton Post sur C8, Christine Kelly relaie la fake news : « Pourquoi aucune association LGBT ou des droits de l’homme ne défend cette jeune fille ? »

Le Figaro dans une tribune de Benjamin Sire le 31/01/2020 : « Ni même dans les associations de lutte contre l’homophobie, quiconque eut la moindre volonté d’exprimer une once de compassion à l’égard de la jeune fille. »

Le 7/2/2020 Eric Zemmour diffuse la fake news dans un article :

Sur twitter :

Raphaël Enthoven dans un tweet :

Gilles-William Goldnadel dans un tweet :



Catégories :Anne-Elisabeth Lemoine, Benjamin Sire, Biche, C8, Causeur, Céline Pina, Charlie Hebdo, Christine Kelly, Cyril Hanouna, Elisabeth Lévy, Eric Zemmour, France 5, Geoffroy Lejeune, Gilles-William Goldnadel, Hadrien Mathoux, Inédit, Journal Du Dimanche (JDD), La revue des deux mondes, Le Figaro, Marianne, Patrick Cohen, Raphaël Enthoven, Richard Malka, Valérie Toranian, Valeurs actuelles

%d blogueurs aiment cette page :