L'Important et Marianne déforment une histoire de chien d'aveugle rapportée par le Dailymail

L’agrégateur L’important relaie ce 19/1/2020 une histoire racontée par Marianne mais en en changeant le titre :

Marianne avait titré pour sa part dans un article de Guy Konopnicki : « Quand des antispécistes veulent retirer leur chien à des aveugles… en les accusant d’exploiter l’animal »

Or l’article original ne parle pas de retirer l’animal, mais évoque des critiques émises parfois par des gens. Un twitto a résumé l’histoire et sa manipulation dans un thread que nous reproduisons ici :

« Bonjour : aujourd’hui regardons comment fonctionne une fake news. C’est un bon exemple.
Déjà : tout est là pour vous accrocher. La punchline en « QUAND… », le POTICHIEN TRISTE, la news clickbait sur un sujet très clivant, le résumé de la news qui tient en une phrase prête à accueullir vos commentaires plein de smiley fâchés, etc.
Regardons qui nous parle de ça : c’est L’Important, un agrégateur de news, très marqué à droite et tenu par un militant LREM, mélangeant soutient au gouvernement et sensationnalisme, et tweets sponsos.
La news en question renvoie à un éditorial de Marianne où Guy Konopnicki déverse sa colère contre les végans, en citant lui-même cette histoire de méchants antispécistes qui s’en prennent aux aveugles dans un article du Daily Mail. Ok, vérifions.
L’article vient de la version écossaise du Daily Mail. Sans grande surprise, il n’y est guère question d’une horde de militants tabassant et menaçant des aveugles.
L’article étire en long, en large et en travers l’histoire de deux aveugles : le premier a eu une conversation dans un café avec quelqu’un qui lui a posé des question sans agressivité sur les chiens d’aveugle, et a un jour rencontré une dame qui a dit qu’il était méchant.
Le second témoin, anonyme a « un jour croisé quelqu’un lui a demandé si c’était moral d’avoir un chien guide ». Voilà, c’est tout.
Le reste de l’article est consacré à parler de Sam, le chien du premier mec, et à faire témoigner un mec d’une association de chien guide qui dit que ce genre d’incident est très rare.
Bref. Deux mecs, dont un anonyme, ont chacun croisé une personne dans la rue qui leur a fait une remarque. C’est tout. C’est ça l’histoire.
Chez Marianne, ça devient un incident grave. Chez l’Important qui cite Marianne, ça devient « quand les spécistes retirent leur chien à des aveugles ». C’est un mensonge. Le pire qui est décrit dans l’article d’origine, c’est « un mec a dit un truc dans un bar ».
Voilà comment on fabrique une fausse nouvelle. »

La directrice de la rédaction de Marianne depuis septembre 2018 est Natacha Polony (et son salaire mensuel a été de 27 400 euros à Europe 1).



Catégories :Guy Konopnicki, L'important, Marianne, Natasha Polony

%d blogueurs aiment cette page :