Le concept des arrêts maladie en ligne est d'origine allemande ? Fake news !

Le 19/20 de France 3 de ce 7/1/2020 aborde le sujet des arrêts maladie en ligne, avec le lancement en France du site arretmaladie.fr : « Un arrêt maladie en quelques clics : le concept allemand arrive en France. »

Capture d’écran du reportage de France 3

Certes, le fondateur de ce site est un Allemand, mais comme l’indique le Monde le nombre d’arrêts maladie délivrés par sa société n’est que de 30 000 : « En Allemagne, où 30 000 arrêts ont déjà été délivrés par le site, le taux de refus par les médecins en ligne était au départ de 3 %, assure Can Ansay, ce qui signifie que la plupart des demandes étaient acceptées. » 

Cela aurait dû mettre la puce à l’oreille des journalistes de France 3. Sa société, au-schein.de, n’existe que depuis décembre 2018 soit à peine un an :

Or il a importé en Allemagne ce concept déjà bien développé en Australie. L’entreprise Click if sick (« cliquez si vous êtes malade ») existe depuis juillet 2018, voici la vidéo qu’ils ont diffusé à ce moment-là :

Mais la société Qoctor existe et propose ce service d’arrêt maladie en ligne depuis 2016. Le marché australien compte déjà au moins 3 concurrents sur ce domaine, avec Instant Consult.

Ce n’est donc pas un concept allemand. Difficile d’ailleurs de dire qui l’a inventé en premier, il se peut fort bien que d’autres entreprises ou gouvernements dans le monde existent depuis bien plus longtemps. A Dubaï il semble exister depuis longtemps, proposé par l’Etat.

Les responsables de cette fake news sont : Carole Gaessler (présentatrice), Anne-Christine Roth, Elodie Delevoye.

Sur son blog, le journaliste Jean-Yves Nau écrit également :  » Pour information : « Le service http://www.arretmaladie.fr a été lancé par Dr Can Ansay, avocat de Hambourg qui a créé ce concept il y a un an en Allemagne. « 



Catégories :Anne-Christine Roth, Carole Gaessler, Elodie Delevoye, Inédit, Jean-Yves Nau

%d blogueurs aiment cette page :