Elisabeth Borne a oublié de mentionner son poste d'administratrice d'un lobby de constructeurs ? Fake news !

Dans un article de Marianne ce 3/1/2020 par Étienne Girard et Emmanuel Lévy : « la ministre Elisabeth Borne a omis de mentionner son poste d’administratrice d’un lobby de constructeurs. »

Or le HuffPost indique que « sauf que, selon la HATVP, la ministre n’avait pas à mentionner cette fonction, et pour une raison simple: ce poste d’administratrice est en fait rattaché au mandat de PDG de la RAPT. “Si la participation est liée automatiquement, le déclarant peut ne pas faire de mention spécifique”, indique la haute autorité, citée par l’hebdomadaire. »

Marianne donnait d’ailleurs ce démenti à sa propre information dans son article, mais l’a publié malgré tout, et avec le titre définitif faux indiqué plus haut.

La directrice de la rédaction de Marianne depuis septembre 2018 est Natacha Polony (et son salaire mensuel a été de 27 400 euros à Europe 1).

Fake news reproduite dans Reporterre dans un article non-signé le 3/1/2020 : « Élisabeth Borne a omis de mentionner son poste d’administratrice d’un lobby de constructeurs »

Et dans TV Libertés dans un article du 3/1/2020 : « Déclaration d’intérêts : le ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne, n’avait pas déclaré son poste d’administratrice d’un lobby de constructeurs »

Et dans Planète 360 dans un article du 3/1/2020 : « Déclaration d’intérêts : la ministre Elisabeth Borne a omis de mentionner son poste d’administratrice d’un lobby de constructeurs »

Brèves de Presse dans un tweet :

Le journaliste Jean-Marc Pitte dans un tweet :

Johan Faerber dans un tweet :



Catégories :Étienne Girard, Brèves de Presse, Emmanuel Lévy, Jean-Marc Pitte, Johan Faerber, Marianne, Planètes360, Reporterre, TV Libertés

%d blogueurs aiment cette page :