Fake news d'Eric Zemmour à propos de l'hymne national algérien

Dans la même émission du 18/12/2019 nous relevions déjà une fake news d’Eric Zemmour, en voici une autre.

A 1 min 17 du montage suivant il déclare « l’hymne national algérien est le seul hymne du monde qui désigne dans ses propres mots un adversaire, en l’occurrence la France, ça n’existe pas ailleurs. » :

Or l’hymne écossais Flower of Scotland désigne aussi un ennemi, l’Angleterre :  » Le politicien écossais George Reid juge cette chanson trop vindicative envers les Anglais et décide en 2003 que la chanson fasse l’objet d’une pétition populaire présentée au Parlement écossais afin qu’elle cesse d’être utilisée lors des rencontres sportives et qu’une nouvelle chanson la remplace. Le Parlement rejette cette demande, considérant que ce n’est pas une priorité. […] La rivalité avec l’Auld enemy anglais est également exacerbée au fil du texte, en réponse au God Save the Queen qui exhorte le maréchal Wade à « écraser les rebelles écossais ». « 

Voilà déjà donc deux autres hymnes nationaux désignant un ennemi. (même si wikipedia indique à propos de God save the Queen :  » Un autre couplet, qui en appelle à l’aide de Dieu pour « écraser les Écossais rebelles », est ajouté officieusement vers 1745 en réaction à la rébellion jacobite en Écosse. Comme les autres couplets agrégés au texte au fil du temps, il a été populaire sans jamais avoir été officiel, et n’est « plus chanté aujourd’hui ». « )

L’hymne hongrois désigne le Turc et le Mongol comme ennemi :
 » Grâce à toi, nos drapeaux ont pu
Flotter chez le Turc en déroute,
Les murs de Vienne être rompus
Par Matyas et ses noires troupes. […]
Alors ce furent les Mongols,
Leurs dards sifflants et leurs pillages,
Puis le Turc qui sur notre col
Posa le joug de l’esclavage. « 

L’hymne national irlandais désigne l’ennemi saxon :
 » Fils de gaéliques ! Hommes du Pays !
Le jour tant attendu approche ;
Les rangs serrés
Feront trembler le tyran.
Nos feux se réduisent maintenant ;
Regardez l’éclat argenté,
Là attend l’ennemi Saxon,
Alors chantez la chanson du soldat !

L’hymne italien désigne la Pologne et l’Autriche comme ennemi :
« Sont des joncs qui ploient
Les épées vendues
L’Aigle d’Autriche
A déjà perdu ses plumes
Il a bu le sang d’Italie,
Le sang Polonais,
avec le cosaque,
Mais cela lui a brûlé le cœur. »

L’hymne turc désigne comme ennemi le monde occidental :
 » Même si le monde occidental encercle mes fortifications
Mes frontières sont aussi solides que ma foi et ma fierté
Tu es forte, n’aie crainte ! Comment une telle foi pourrait-elle être étouffée
Par ce monstre édenté que tu appelles la « civilisation » ? « 

L’hymne cubain désignait jusqu’à récemment l’Espagne comme ennemi :
 » Ne craignez pas les féroces Ibère
Ce sont des lâches comme tous les tyrans
Ils ne résistent pas au bras cubain
Leur empire est tombé pour toujours.
Cuba libre ! L’Espagne est morte
Son pouvoir et son orgueil, où sont-ils ? »

Sputnik a relayé la fake news d’Eric Zemmour dans un article du 22/12/2019 :  » Zemmour: l’hymne algérien est le seul au monde désignant un adversaire, «en l’occurrence la France» […]
C’est «le seul hymne au monde qui désigne dans ses propres mots un adversaire, en l’occurrence la France», a-t-il affirmé.
Le point de vue d’Éric Zemmour a été soutenu par l’essayiste Jean Sévillia, interrogé par Valeurs actuelles, qui a rappelé que le Kassaman, écrit par le poète Moufdi Zakaria, «a été composé lors d’une guerre révolutionnaire déclenchée par un mouvement indépendantiste et nationaliste qui agissait par la violence contre la France et est devenu l’hymne officiel en 1963». « 

L’article de Valeurs actuelles est signé Amaury Bucco.
Geoffroy Lejeune est le directeur de la rédaction de Valeurs Actuelles depuis 2016.

Fake news reprise par Fdesouche dans un article :  » Preuve de cette rancœur entretenue par « le pays le plus mal géré du monde » contre la France : l’hymne national algérien. C’est « le seul hymne au monde qui désigne dans ses propres mots un adversaire, en l’occurrence la France » a expliqué Éric Zemmour à ses interlocuteurs. « 

Le directeur de publication de Fdesouche est Pierre Sautarel.

Le site Europe Israël relaie aussi la fake news :



Catégories :Amaury Bucco, Cnews, Eric Zemmour, Europe Israël, Fdesouche, Geoffroy Lejeune, Inédit, Jean Sévillia, Pierre Sautarel, Sputnik, Valeurs actuelles

%d blogueurs aiment cette page :