François-Henri Pinault obtient la destruction de préfabriqués devant chez lui parce qu'ils lui gâchaient la vue ? Fake news !

La Tribune de l’Art indique dans un article du 3/12/2019 :
 » C’est une dépêche AFP que l’on a retrouvée partout, comme c’est souvent le cas. […]
La cause est entendue : le méchant milliardaire ne veut pas qu’on lui « gâche la vue » et fait détruire des locaux qui servent à une école d’architecture.[…]
S’il est certain que cet édifice gênait François-Henri Pinault en « affectant les conditions de jouissance » de sa propriété, la réalité est beaucoup plus complexe, et la décision du Conseil d’État est surtout une grande victoire pour les défenseurs du patrimoine et pour ce monument classé qu’est l’École des Beaux-Arts. Elle vient aussi souligner combien, une nouvelle fois, le ministère de la Culture, théoriquement en charge de la protection des monuments historiques et du respect du code du patrimoine, a failli totalement à sa mission. Nous renvoyons aux nombreux articles que nous avions publié à ce sujet, le premier paru en 2011, dénonçant déjà « le monstrueux bâtiment « provisoire » qui défigur[ait] la cour depuis plus de quinze ans en toute illégalité ». Car bien que classée, l’École s’était vue affublée depuis près de vingt-cinq ans de bâtiments préfabriqués soi-disant temporaires et que le ministère n’a jamais cherché à éliminer. Et l’on se moque qu’il contienne l’École nationale supérieure d’architecture de Paris-Malaquais : la fin ne justifie pas les moyens, et c’est à sa tutelle de lui trouver des locaux décents qui ne dénaturent pas le patrimoine.
Or, sa tutelle est justement le ministère de la Culture qui est donc deux fois coupable dans cette affaire. Comment celui-ci peut-il remplir sa mission de défense du patrimoine quand il contribue délibérément et illégalement à le dégrader ? Tous les ministres, depuis vingt-cinq ans, sont responsables de cette situation, et il est tout de même paradoxal que ce soit finalement grâce à un riverain – fût-il riche – et au Conseil d’État que la loi finira par être respectée contre le ministère. « 

Ouest France publie un article avec AFP le 2/12/2019 : « Ils lui gâchaient la vue : François-Henri Pinault obtient la destruction de préfabriqués devant chez lui. »

François-Xavier Lefranc est le rédacteur en chef de Ouest-France depuis juillet 2014.
Phil Chetwynd est directeur de l’information de l’AFP depuis le 1/2/2019.

L’Obs publie un article le 2/12/2019 par Elsa Vigoureux : « Le Conseil d’Etat ordonne la démolition de bâtiments qui gâchaient la vue de François-Henri Pinault »

Dominique Nora est la directrice de l’information de L’Obs.

L’Express publie un article le 2/12/2019 : « Des bâtiments qui gâchaient la vue de François-Henri Pinault vont être détruits »

Philippe Jannet est directeur de la rédaction de l’Express.

Valeurs actuelles publie un article le 2/12/2019 : « Paris : Pinault obtient la démolition de bâtiments qui lui gâchaient la vue. »

Geoffroy Lejeune est le directeur de la rédaction de Valeurs Actuelles depuis 2016.

Capital publie un article le 2/12/2019 par Ambre Deharo : « DES BÂTIMENTS QUI GÂCHENT LA VUE DE FRANÇOIS-HENRI PINAULT CONDAMNÉS À ÊTRE DÉMOLIS »

François Genthial est le directeur de la rédaction de Capital depuis novembre 2009.

La Voix du Nord publie un article le 5/12/2019 : « Le milliardaire François-Henri Pinault obtient la destruction d’une partie d’une école qui lui gâchait la vue »

Pierre Mauchamp est directeur de la rédaction de la Voix du Nord depuis le 7/10/2017.

Le Courrier Picard publie un article le 5/12/2019 : « Un bâtiment d’école gâche la vue du milliardaire François-Henri Pinault à Paris, il obtient sa destruction »

Le rédacteur en chef du Courrier Picard est Mickaël Tassart.



Catégories :AFP, Ambre Deharo, Capital, Courrier Picard, Dominique Nora, François Genthial, François-Xavier Lefranc, Geoffroy Lejeune, L'Express, L'Obs, Mickaël Tassart, Ouest France, Phil Chetwynd, Philippe Jannet, Pierre Mauchamp, Uniformité médiatique, Valeurs actuelles, Voix du Nord

1 réponse

Rétroliens

  1. Des milliardaires tiennent les médias français ? Fake news ! – Fake News France
%d blogueurs aiment cette page :