330 000 baleines et dauphins tués chaque année ?

Checknews de Libération indique : « Une étude internationale de 2006 estimait à environ 308 000 le nombre de cétacés victimes collatérales, chaque année, de la pêche aux poissons. […]
Contacté par CheckNews à propos de chiffre de 330 000 cétacés tués par an, Lamya Essemlali a indiqué faire référence à une étude des universités américaine Duke et écossaise de St Andrews, publiée en 2006 par la revue scientifique Conservation Biology. Première étude mondiale consacrée à la prise des cétacés dans les filets de pêche, elle estime à très exactement 307 753 le nombre de dauphins, baleines et bélugas tués chaque année dans ces circonstances, soit près de 1 000 animaux par jour. »

Paris Match publie un article le 29/7/2019 par Emilie Blachère :  » d’après Sea Shepherd, tous les ans, la pêche industrielle tue accidentellement près de 330 000 baleines et dauphins, allant presque jusqu’à exterminer des populations entières dans certaines zones du globe, comme le marsouin du Pacifique. « 

France Info publie un article le 1/7/2019 :  » C’est inconcevable. Maintenant, il faut bien comprendre que la pêche industrielle tue chaque année environ 330 000 baleines et dauphins. « 



Catégories :Emilie Blachère, France Info, Paris Match

%d blogueurs aiment cette page :