Ces médias qui annonçaient la victoire certaine d’Hillary Clinton contre Donald Trump

« Voici pourquoi Hillary Clinton sera élue présidente le 8 novembre 2016, par Grégor Brandy le 8 novembre 2015 » dans un article sur Slate.

Dreuz.info par Guy Millière le 21/10/2016, dans un article publié juste après le 3ème débat :  » Hillary Clinton sera présidente
Dois-je l’écrire une fois encore ? Je pense que les dés sont jetés et qu’Hillary Clinton sera élue le 8 novembre prochain. Le troisième et dernier débat est venu le confirmer. […]
Ce débat ne fera pas bouger le curseur, qui montre un avantage de plusieurs points pour Hillary Clinton. Les Etats-Unis vont donc avoir une présidente corrompue, criminelle, achetée et encore à vendre. […] Le parti républicain se sera éliminé lui-même de l’équation politique. Le mouvement intellectuel conservateur va sans doute dépérir peu à peu. Une victoire de Donald Trump éviterait tout cela, mais je pense que les dés sont jetés, oui. »

Le banquier Georges Ugeux sur le blog du Monde le 11/10/2016 : « Les principaux défis de la Présidence d’Hillary Clinton […]
Maintenant qu’il est clair qu’Hillary Clinton gagnera haut la main les élections présidentielles, il peut être utile de se demander quels sont les principaux défis auxquels la Présidente des Etats-Unis sera confrontée au cours des prochaines quatre années. Sa capacité d’agir sur ces sujets dépendra en grande partie du Congrès : c’est pour cela que les républicains, qui savent qu’ils ont perdu la course à la Maison Blanche, se concentrent sur les élections parlementaires. « 

« Trump ne peut pas gagner, mais Clinton peut perdre » par Gilles Paris, article paru dans Le Monde, le 29/10/2016

Cnews le 7/9/2016 par Olivier Ravanello « Pourquoi Clinton va gagner » :

Christine Ockrent sur Europe 1 (résumé):
« Pourquoi Hillary Clinton va gagner. « Donald Trump ne cesse de faire du Donald Trump ! Ça lui a servi pour écraser ses rivaux dans la primaire républicaine, mais il continue de parler à son noyau dur. Il ne fait rien pour élargir sa zone d’attractivité, il ne fait rien pour calmer les angoisses des hispaniques ou adoucir la répulsion des femmes. C’est étrange : cet homme qui n’a aucune expérience des affaires politiques est entré dans la campagne pour renforcer sa marque ! Il fait du marketing ! Il a compris qu’il y avait une part de marché que ses adversaires républicains n’avaient pas identifiée : la xénophobie, la peur de l’immigration mexicaine. Il a su mettre des mots sur la colère d’une certaine Amérique, celle qui est au milieu du pays, l’Amérique des hommes blancs d’un certain âge, pas très éduqués, qui ont souffert de la crise économique, qui s’estiment être les perdants de la mondialisation, qui voient la culture américaine dériver de leurs propres valeurs. »

« Pourquoi Trump ne peut pas gagner : c’est mathématique » selon un article d’Euronews le 30/08/2016

« Election américaine 2016: Clinton donnée gagnante par presque toutes les projections » selon Philippe Berry (t) dans un article de 20 Minutes le 08/11/2016 (veille de l’élection)

« Trump ne peut plus gagner, mais peut refuser sa défaite » dans un article du 20/10/2016 par Michel Colomès dans Le Point.

« Pourquoi Trump ne peut pas gagner » dans un article des Echos le 1/09/2016

François Clémenceau du JDD le 9/11/2016 dans un article introspectif :  » Dans l’édition spéciale du 18-20h mardi soir sur Europe 1, Nicolas Poincaré m’a posé la question brutalement : « François, vous nous dites depuis des semaines en privé que la victoire de Donald Trump est impossible, vous maintenez cette affirmation? » Je suis pris au piège. Je lui réponds que je n’ai pas utilisé le mot « impossible » mais le mot « improbable » […] Tous ces signaux qui auraient dû nous mettre sur le chemin de la prudence ont été allumés en vain. […] Reste, il faut en convenir, que beaucoup d’entre nous ont été borgnes sur cette élection hors du commun qui a invalidé les grilles d’analyse classique. […] Voilà pour l’introspection et l’autocritique. Et maintenant, on va voir. Qu’on n’aille pas comparer Trump à Reagan ou Eisenhower. 

« Pourquoi Donald Trump n’a aucune chance de devenir président des Etats-Unis », un article rédigé par Paul Chaulet, le JDD, 17/07/2015

L’Obs le 28/10/2016 par Jérémy Hébras : « Les « swing states » sont formels : Hillary Clinton va gagner
L’élection américaine se joue dans les fameux swing states, Etats-clefs susceptibles de changer de camp d’une élection à l’autre. Or les sondages y sont largement favorables à Hillary Clinton. » https://www.nouvelobs.com/monde/elections-americaines/20161027.OBS0421/les-swing-states-sont-formels-hillary-clinton-va-gagner.html

Pourquoi Trump va perdre par Bernard-Henri Lévy (Le Point, 11/08/2016)




Catégories :20 minutes, Christine Ockrent, Cnews, Dreuz, Euronews, Europe 1, François Clemenceau, Georges Ugeux, Gilles Paris, Grégor Brandy, Guy Millière, Jérémy Hébras, Journal Du Dimanche (JDD), L'Obs, Le Monde, Le Point, Les Echos, Michel Colomès, Olivier Ravanello, Paul Chaulet, Philippe Berry, Slate, Uniformité médiatique

%d blogueurs aiment cette page :