L’ambassadeur Sondland a reconnu l’existence d’un marché « donnant-donnant » de Donald Trump avec l’Ukraine ? Fake news !

Dans l’affaire de tentative d’impeachment de Donald Trump par les démocrates, nous avons déjà relevé l’expression « procès en destitution » qui est une fake news reprise en boucle par tous les médias ou presque.

Depuis l’audition de l’ambassadeur Sondland, une autre fake news de poids est reprise par quantité de grands médias : il aurait reconnu l’existence d’un marché « donnant-donnant » de Donald Trump avec l’Ukraine.

Par exemple France info publie ce 21/11/2019 : « Procédure de destitution contre Donald Trump : pourquoi le témoignage de Gordon Sondland accable le président américain.
Face au Congrès mercredi, l’ambassadeur des Etats-Unis auprès de l’Union européenne a fortement fragilisé le président américain, dont il est pourtant proche. Il a notamment reconnu l’existence d’un marché « donnant-donnant » avec l’Ukraine. »

Or lors de son audition le 20/11/2019, l’ambassadeur a reconnu qu’il n’y avait pas de « donnant-donnant », quand il était interrogé par le député au Congrès Mike Turner :

Q: « No one on this planet told you that Donald Trump was tying aid to investigations, yes or no? »
A: « Yes. »

Traduction :

Q: Personne d’autre sur cette planète ne vous a dit que Donald Trump liait l’aide à ces enquêtes, est-ce exact?
R: oui

Jean-Philippe Baille est le directeur de la rédaction de France Info depuis le 5/12/2018.

France inter le 22/11/2019 par Valérie Cantié :  » Gordon Sondland a en effet déclaré que Donald Trump avait bien conditionné une rencontre avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky au lancement, par Kiev, d’enquêtes contre Joe Biden et son fils. Et il a assuré avoir acquis la conviction qu’une aide militaire cruciale de 400 millions de dollars à l’Ukraine dépendait également de ces enquêtes. Mais les républicains, eux, n’ont retenu qu’un bref passage de ce témoignage très attendu : quand Gordon Sondland a reconnu que Donald Trump ne lui avait « jamais » dit personnellement que l’aide était liée aux investigations.   » https://www.franceinter.fr/monde/que-faut-il-retenir-des-auditions-sur-l-impeachment-de-trump-qui-se-sont-terminees-jeudi

France 24 le 21/11/2019 par Fatma Kizilboga et Yuka Royer :

Ghassan Basile, rédacteur en chef des sites internet de France 24 :

France Culture le 22/11/2019 par Guillaume Erner :  » Les audiences publiques de la procédure d’impeachment contre Donald Trump battent leur plein : Gordon Sondland, l’ambassadeur américain auprès de l’Union européenne, a fourni son témoignage devant la Chambre des représentants. Il affirme avoir suivi les ordres directs du Président pour exercer des pressions sur le président ukrainien afin qu’il enquête sur les Biden.   » https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/etats-unis-un-president-ou-un-pays-en-crise

Europe 1 le 21/11/2019 par Vincent Hervouet et Matthieu Belliard : « Ukraine Gate : le témoignage accablant de l’ambassadeur américain Gordon Sondland contre Donald Trump
L’audition de Gordon Sondland, ambassadeur américain auprès de l’Union européenne, s’est révélée explosive. Il a confirmé que Donald Trump avait conditionné une aide militaire cruciale pour Kiev à des enquêtes sur ses adversaires politiques et notamment sur Joe Biden.  » https://www.europe1.fr/emissions/vincent-hervouet-vous-parle-international/ukraine-gate-le-temoignage-accablant-de-lambassadeur-americain-gordon-sondland-contre-donald-trump-3932658

Le Figaro du 21/11/2019 :  » Selon l’homme d’affaires, c’est sur ordre express du président qu’il a travaillé avec Rudy Giuliani. À le croire, l’avocat a d’emblée conditionné une visite à la Maison-Blanche à l’annonce des enquêtes sur le groupe gazier Burisma, pour lequel travaillait le fils de Joe Biden et sur les démocrates. Il dit avoir déduit par lui-même que le dégel d’une aide militaire cruciale en dépendait aussi. «Tout monde était dans la boucle», a-t-il martelé, mettant en cause le secrétaire d’État, Mike Pompeo. Avec une nuance importante: «Le président Trump ne m’a jamais dit directement que l’aide était conditionnée.»  » https://www.lefigaro.fr/international/affaire-ukrainienne-ce-qu-il-faut-retenir-des-auditions-devant-le-congres-americain-20191121

Le Monde du 21/11/2019 :  » L’ambassadeur des Etats-Unis auprès de l’Union européenne venait de livrer un témoignage accablant dans le cadre de l’enquête en destitution contre le président américain en confirmant que la Maison Blanche avait conditionné une aide militaire cruciale à Kiev et une visite à Washington pour le président Volodymyr Zelensky à l’ouverture d’enquêtes visant les adversaires politiques du président des Etats-Unis, notamment Joe Biden.  » https://www.lemonde.fr/international/article/2019/11/21/i-want-no-quid-pro-quo-l-expression-phare-de-l-affaire-ukrainienne-popularisee-par-l-ecriture-enfantine-de-trump_6020022_3210.html

Le Monde du 21/11/2019 par Gilles Paris : « Les républicains serrent les rangs autour de Donald Trump, malgré un témoignage accablant
L’audition de l’ambassadeur Gordon Sondland a permis d’étayer la thèse d’un « donnant-donnant » avec l’Ukraine » https://www.lemonde.fr/international/article/2019/11/21/destitution-les-republicains-serrent-les-rangs-autour-de-trump-malgre-un-temoignage-accablant_6019976_3210.html

Le Point (avec AFP) le 22/11/2019 : « L’ambassadeur des Etats-Unis auprès de l’Union européenne, Gordon Sondland, qui a affirmé sans détour qu’il y avait bien un « donnant-donnant » ?
« C’est absolument n’importe quoi », rétorque Donald Trump. « Je le connais à peine ». » https://www.lepoint.fr/monde/donald-trump-laisse-eclater-sa-frustration-22-11-2019-2349049_24.php

Sébastien le Fol est le directeur de la rédaction du Point depuis février 2014.
Phil Chetwynd est directeur de l’information de l’AFP depuis le 1/2/2019.

L’Obs le 21/11/2019 : « Un témoignage accablant
Problème pour Donald Trump : cette discussion entre lui et Gordon Sondland n’est qu’une toute petite partie des éléments apportés par l’ambassadeur lors de l’audition. Parmi les séquences que le président américain ne semble pas avoir retenues (il dit d’ailleurs avoir éteint sa télévision après que Sondland a rapporté cette conversation), il y a notamment les « ordres » de Trump à l’ambassadeur, qui l’a enjoint de « voir avec Rudy » [Giuliani, le douteux avocat du président qui aurait mis en place un canal irrégulier dans cette affaire, NDLR] au sujet de l’Ukraine. Or ce dernier a été clair : « L’exigence de Giuliani était un donnant-donnant » et « Monsieur Giuliani exprimait le désir du président des Etats-Unis », a confirmé Gordon Sondland. » https://www.nouvelobs.com/l-amerique-selon-trump/20191121.OBS21385/apres-le-temoignage-de-sondland-trump-s-estime-blanchi-mais-c-est-tout-le-contraire.html

L’Obs le 21/11/2019 par Philippe Boulet-Gercourt : « Son témoignage était très attendu, Gordon Sondland n’a pas déçu : l’ambassadeur américain auprès de l’Union européenne a formellement confirmé, mercredi lors de son audition publique, que son gouvernement a exercé un chantage à l’aide sur les Ukrainiens. Selon lui, « tout le monde était au courant » dans l’entourage de Trump. » https://www.nouvelobs.com/monde/20191121.OBS21378/procedure-de-destitution-de-trump-le-jour-ou-tout-a-bascule.html

Dominique Nora est la directrice de l’information de L’Obs depuis le 14/3/2018.

BFM TV par Jean-Bernard Cadier le 20/11/2019 : « Trump avait chargé Sondland de faire pression sur l’Ukraine pour salir Joe Biden qui est candidat contre Trump à la présidentielle. […] Oui, il y a bien eu donnant-donnant avec l’Ukraine. […] Le témoin incrimine toute la Maison blanche. […] Ce témoin crédible contredit point par point la thès de la Maison Blanche. » https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/enquete-de-destitution-un-ambassadeur-contredit-donald-trump-1203060.html

Libération le 20/11/2019 par Isabelle Hanne : « Impeachment : «Nous avons suivi les ordres» du président Trump
L’ambassadeur des Etats-Unis auprès de l’UE était entendu mercredi par le Congrès dans le cadre de la procédure de destitution. Il a reconnu un arrangement entre Washington et Kiev » https://www.liberation.fr/planete/2019/11/20/impeachment-nous-avons-suivi-les-ordres-du-president-trump_1764642

Depuis le 2 juillet 2014, Laurent Joffrin est directeur de la rédaction de Libération.

Le JDD le 20/11/2019 par Mathilde Durand :  » L’ambassadeur Gordon Sondland, un témoin clé dans l’affaire ukrainienne qui accuse le président américain de quid pro quo, était entendu mercredi par les élus du Congrès. Il a confirmé avoir « suivi » les ordres de Donald Trump. […] Les déclarations de Gordon Sondland confirment le « quid pro quo » dont est accusé Trump. Ce mot latin désigne un échange de bons procédés. Dans ce cas, l’accusation des démocrates contre Donald Trump porte sur l’attribution de fonds publics en échange d’un bénéfice personnel.  .  » https://www.lejdd.fr/International/USA/procedure-de-destitution-de-donald-trump-les-verites-de-gordon-sondland-3932565

L’Union le 21/11/2019 : « Procédure de destitution: un ambassadeur dit avoir suivi les ordres de Trump
Gordon Sondland, un diplomate proche de Donald Trump, a directement impliqué ce mercredi le président des États-Unis dans l’affaire ukrainienne, renforçant encore un peu les soupçons qui lui valent une procédure explosive de destitution. » https://abonne.lunion.fr/id110301/article/2019-11-21/procedure-de-destitution-un-ambassadeur-dit-avoir-suivi-les-ordres-de-trump

Sud Ouest (avec AFP) le 21/11/2019 : « L’audition publique au Congrès de Gordon Sondland, ambassadeur des États-Unis auprès de l’Union européenne, est à ce jour la plus accablante.
Gordon Sondland, un diplomate proche de Donald Trump, a directement impliqué mercredi le président des Etats-Unis dans l’affaire ukrainienne, renforçant encore un peu les soupçons qui lui valent une procédure explosive de destitution. » https://www.sudouest.fr/2019/11/21/affaire-ukrainienne-un-ambassadeur-implique-directement-trump-en-disant-avoir-suivi-ses-ordres-6852049-4803.php

Le Télégramme le 20/11/2019 : « Gordon Sondland, ambassadeur américain auprès de l’Union européenne, a témoigné, ce mercredi, devant le congrès, indiquant avoir suivi les « ordres » de Donald Trump dans le dossier ukrainien. » https://www.letelegramme.fr/monde/un-temoin-cle-fragilise-trump-dans-l-enquete-en-destitution-20-11-2019-12437890.php

La Croix (avec AFP) le 20/11/2019 : « Affaire ukrainienne: un ambassadeur dit avoir «suivi les ordres» de Trump » https://www.la-croix.com/Monde/ambassadeur-proche-Trump-compromet-president-affaire-ukrainienne-2019-11-20-1301061654

Le Parisien le 21/11/2019 : « Affaire ukrainienne : un proche de Trump livre un témoignage accablant contre lui
« Nous avons suivi les ordres du président », a expliqué, lors d’une audition publique, l’ambassadeur Gordon Sondland. Il a mis en cause Rudy Giuliani, l’avocat personnel de Trump. » http://www.leparisien.fr/international/affaire-ukrainienne-un-proche-de-trump-livre-un-temoignage-accablant-contre-lui-21-11-2019-8198226.php

Stéphane Albouy est directeur de la rédaction du Parisien depuis mars 2015.

Paris Match (avec AFP) le 21/11/2019 : « Affaire ukrainienne: un ambassadeur dit avoir « suivi les ordres » de Trump
Lors d’une audition publique au Congrès dans l’enquête en destitution qui menace le président républicain, l’ambassadeur américain auprès de l’Union européenne, Gordon Sondland, a déclaré mercredi avoir suivi ses « ordres » quant au coup de fil passé au président ukrainien.  » https://www.parismatch.com/Actu/International/Affaire-ukrainienne-un-ambassadeur-dit-avoir-suivi-les-ordres-de-Trump-1660093

LCI le 21/11/2019 par Thomas Guien :  » En public, Gordon Sondland en a rajouté une couche, admettant un « donnant-donnant » – une enquête en Ukraine contre contre une invitation du président Volodymyr Zelensky à Washington. Il a toutefois assuré que le président Trump n’avait jamais lié « directement » l’aide militaire et les enquêtes. C’était « ma déduction personnelle », s’est-il contenté de résumer, ajoutant que celle-ci était « largement partagée ».  » https://www.lci.fr/international/destitution-un-ambassadeur-genant-une-diplomate-intimidee-les-auditions-qui-inquietent-trump-2138319.html

20 minutes (avec AFP) le 20/11/2019 :  » L’ambassadeur, un proche du président, avait « conclu » que l’attribution d’une aide militaire destinée à Kiev était aussi liée à l’ouverture de ces enquêtes et l’avait dit à des responsables ukrainiens, a-t-il précisé, selon une copie de ses propos liminaires transmise avant le début de l’audience.  » https://www.20minutes.fr/monde/2656091-20191120-impeachment-ambassadeur-confirme-avoir-respecte-ordres-trump-dossier-ukrainien

Eric Young, journaliste à La France Agricole :

Euronews le 20/11/2019 :  » l est l’homme qui fait vaciller la Maison Blanche… Gordon Sondland, l’ambassadeur américain auprès de l’Union Européenne, a témoigné publiquement devant la commission parlementaire qui conduit la procédure de destitution contre Donald Trump. Et il n’a pas tergiversé. Sondland a évoqué et confirmé le donnant-donnant proposé au président ukranien : une visite à la Maison Blanche en échange de l’ouverture de deux enquêtes en Ukraine, dont l’une visant le démocrate Joe Biden et son fils.  » https://fr.euronews.com/2019/11/20/impeachment-l-ambassadeur-sondland-lache-trump



Catégories :20 minutes, AFP, BFM TV, Dominique Nora, Eric Young, Euronews, Europe 1, Fatma Kizilboga, France 24, France Culture, France Info, France Inter, Ghassan Basile, Gilles Paris, Guillaume Erner, Isabelle Hanne, Jean-Bernard Cadier, Jean-Philippe Baille, Journal Du Dimanche (JDD), L'Obs, L'Union de Reims, La Croix, Laurent Joffrin, Le Figaro, Le Monde, Le Parisien, Le Point, Le Télégramme, Libération, Mathilde Durand, Non classé, Paris Match, Phil Chetwynd, Philippe Boulet-Gercourt, Sébastien Le Fol, Stéphane Albouy, Sud Ouest, Thomas Guien, Uniformité médiatique, Valérie Cantié, Yuka Royer

2 réponses

Rétroliens

  1. François Clémenceau du JDD soupçonne que Fake news France est un complot basé à… Tahiti – Fake News France
  2. Le Figaro désinforme sur la mise en accusation de Trump par les démocrates – Fake News France
%d blogueurs aiment cette page :