Quand l’AFP et Libération inventaient que James Foley était otage de Bachar-El-Assad

Site des Bobards d’Or : « Le président Syrien Bachar El-Assad fait partie des nouveaux croquemitaines de la vie politique internationale, ces figures diaboliques qu’il convient de combattre par tous les moyens, y compris le mensonge et la manipulation. Ainsi l’AFP nous apprenait en mai 2013 que le journaliste américain James Foley avait été capturé par les forces de Bachar El-Assad et croupissait dans les geôles du méchant dictateur syrien. Malheureusement pour le principal intéressé, cette « information » était entièrement fausse puisque le 20 août 2014, le journaliste indépendant était exécuté par les djihadistes de Daech qui le détenaient.
Ni l’AFP, ni Libération qui avait avidement relayé le mensonge, n’ont cru bon de s’excuser de leur « erreur », très certainement volontaire, prouvant une fois encore que leur mission n’est pas d’informer mais bien de mener une guerre médiatique contre le président Syrien.  »



Catégories :AFP, Libération

%d blogueurs aiment cette page :