Pour Bruno Donnet, la Française des Jeux « pique dans la poche des plus pauvres »

Ce 8/11/2019 le journaliste Bruno Donnet faisait sa chronique hebdomadaire dans le mythique Instant M de la non-moins mythique Sonia Devillers (qui pour une fois n’a pas fait de fake news dans son lancement).

A 6 min 20 de la vidéo suivante :

« Je n’ai pas entendu dans ce reportage ou dans un autre que la plupart de ceux qui jouent au loto perdent, que la Française des jeux est avant tout une entreprise qui pique dans la poche des plus pauvres, ceux qui jouent le plus, pour permettre à l’Etat de gagner du flouze. »

Alors c’est vrai, nous avions nous aussi déjà remarqué que certains JT essayaient de vendre (même de façon subliminale) la privatisation de la Française des jeux. Mais la fake news vient plutôt du fait que non, la Française des jeux ne force personne à jouer à ses jeux, chacun est libre de le faire ou pas, elle ne « pique » donc pas dans la poche des pauvres, ni des riches d’ailleurs, qui y jouent.

Piquer est un mot d’argot synonyme de « voler » :  » Prendre, dérober. Synon. barboter (arg.), chiper (fam.), faucher (pop.). Les copains, ils auront tôt fait de vous piquer le pognon et quand il n’en restera plus, ils vous feront coffrer (AYMÉ, Uranus, 1948, p.99). On ne peut pas écrire un roman sans piquer des trucs autour de soi, dit Henri (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p.556).  » Source : Trésor de la Langue Française informatisé

Etonnant tout de même de devoir rappeler cette évidence à un journaliste payé par les impôts de tous les Français, qui n’ont pas le choix, et dont l’Etat pique cette fois bien dans la poche des pauvres (y compris via des impôts indirects comme la TVA) et des autres pour écouter des fake news comme celle-là.

Inutile de préciser que Sonia Devillers n’a pas relevé cette fake news de son chroniqueur, avec lequel elle partage donc cette fake news.



Catégories :Bruno Donnet, France Inter, Inédit, Sonia Devillers

%d blogueurs aiment cette page :