Manipulations du Monde sur le Chili, pays qui doit tous ses maux à son « ultra-libéralisme »

Démonstration convaincante de H16 sur les manipulations du Monde pour faire passer le Chili pour un pays ultra-libéral alors qu’il n’en est rien. Extraits :

« À lire les articles que Le Monde multiplie sur le sujet, le système de santé chilien serait totalement privatisé : « L’éducation, la santé, les retraites… et même l’eau : tout est privatisé » gémit Aude Villiers-Moriamé. Dans son éditorial du 23 octobre, « Chili : les limites de l’ultralibéralisme », il est encore question de « la privatisation de secteurs-clés comme la santé ». […]
Le privé ne représente finalement que 33% des dépenses et 19% de la population couverte. Contrairement à ce que Le Monde et ses journalistes affûtés tentent de faire croire, le secteur public (la FONASA, soit 67% des dépenses et 81% de la population couverte) ne peut s’affranchir de sa responsabilité. […]
Bref, la notion même de pauvreté étant fort relative, elle est devenue le slip des joueurs de pipeau lorsqu’il s’agit non pas d’informer mais d’orienter le lecteur, ce que Le Monde démontre une fois encore. […]
Selon Le Monde, 1% de la population chilienne détiendrait 25% des richesses du pays. Il semblerait que ce soit plutôt 33% mais peu importe : l’analyse qui est faite de ce genre de statistiques est presque toujours fausse, comme le montre remarquablement Taleb dans Skin in the Game. » Source

Est notamment mise en cause la journaliste Aude Villiers-Moriamé auteur de cet article.



Catégories :Aude Villiers-Moriamé, Le Monde

%d blogueurs aiment cette page :