Du cyanure dans le gaz lacrymogène ? Fake news !

Ce 7/11/2019 Le Média (Théophile Kouamouo) interviewe Alexander Samuel, biologiste, à propos d’une enquête sur les effets toxiques des gaz lacrymogènes, et en particulier sur la présence de cyanure dans le sang de manifestants ayant été exposés.
 » DU CYANURE DANS LE GAZ LACRYMOGÈNE « Avant manifestation on était entre 0 et 0,2 milligramme par litre de cyanure dans le sang. Le seuil de dangerosité va de 0,25 à 0,5 milligramme par litre. Nous, on est montés à 0,7. »

Or Pascal Kintz, toxicologue à l’Institut de médecine légale de Strasbourg, se montre catégorique dans un article de 20 minutes le 12/4/2019 : « Les gaz lacrymogènes des forces de l’ordre relèvent soit de la capsaïcine, un extrait de piment qui ne se transforme absolument pas en cyanure, soit du malonitrile. »

Pour Jérôme Langrand, médecin au centre antipoison de Paris, dans Science et Avenir du 24/5/2019 c’est « du délire » : « On confond tout! Une élévation des thiocyanates dans le sang peut être causée par une intoxication au cyanure, mais aussi par le tabac, la consommation de choux ou de moutarde » sans que cela soit mortel, souligne le spécialiste en toxicologie. »

Pour voir les autres fake news du Média.



Catégories :Inédit, Le Média, Théophile Kouamouo

%d blogueurs aiment cette page :