Nadir Kahia reconnaît avoir diffusé une fake news sur des enfants palestiniens tués par des soldats israéliens

3/11/2019

Des twittos lui ont indiqué que son rectificatif n’indiquait pas qu’il s’agissait d’un mort adulte et non d’un enfant :

Ce que confirme le Figaro avec AFP, publié le 1 novembre 2019 : « Un Palestinien tué dans une frappe aérienne israélienne contre Gaza
L’aviation israélienne a multiplié dans la nuit de vendredi à samedi les frappes contre des sites présumés du Hamas dans la bande de Gaza, faisant au moins un mort, en représailles à un barrage de roquettes tirées depuis l’enclave palestinienne vers Israël. […]
En représailles, les avions de l’armée israélienne ont bombardé en pleine nuit des « cibles » du Hamas, mouvement islamiste armé qui contrôle la bande de Gaza, enclave où vivent deux millions de Palestiniens sous blocus israélien. Les frappes, qui ont été entendues du nord au sud de la bande de Gaza selon l’équipe de l’AFP sur place, ont touché un site naval, un complexe militaire avec des « simulateurs antimissiles », des « infrastructures souterraines », une fabrique d’armes et un entrepôt d’après l’armée israélienne.  » https://www.lefigaro.fr/international/un-palestinien-tue-dans-une-frappe-aerienne-israelienne-contre-gaza-20191102

Nadir Kahia est un invité récurrent des grands médias.

L’avocat et maître de conférence à Science-Po Jean-Pierre Mignard, très souvent invité dans les médias lui-aussi, relaie à son tour la fake news le 3/11/2019 :



Catégories :Inédit, Jean-Pierre Mignard, Nadir Kahia

%d blogueurs aiment cette page :