Paris Match s’excuse d’avoir attribué la paternité de l’invention du pass Navigo à la mauvaise personne

« Contrairement à ce que nous avons écrit dans Paris Match, n°3378, M. Ryad Boulanouar n’est pas « l’inventeur » du pass Navigo : « C’est effectivement exagéré : j’ai travaillé en tant qu’Ingénieur Electronique/Informatique sur le projet Francile qui fut le précurseur (du moins technologiquement) du pass Navigo (2001). J’ai travaillé sur la carte à puce sans contact,le stockage des données transport, et la lecture du Pass sans contact (valideur et borne) » explique Ryad Boulanouar

Et M. Pierre Darrort, véritable « père » du Pass Navigo avec Raoul Parienti précise :
« C’est la RATP qui en a déposé le brevet sous le titre “Procédé de péage à infrarouge sans contact par carte à mémoire, notamment pour moyen de transport, et dispositif de péage utilisant un tel procédé” en 1988, sous le N° 88 11758, dans lequel j’apparais comme inventeur avec Raoul Parienti de la société TICFIR qui mettra au point le prototype qui sera présenté pour validation à Christian Blanc, Président de l’entreprise, en août 1992. »

Toutes nos excuses aux intéressés pour cette erreur dont l’entière responsabilité incombe à l’auteur de ces lignes. » https://www.parismatch.com/Actu/Economie/Voici-le-compte-en-banque-sans-banque-548840

L’auteur de l’article incriminé est David Ramasseul.



Catégories :David Ramasseul, Paris Match

%d blogueurs aiment cette page :