Semences : le crash de « Cash Investigation »

Copie écran de Cash Investigation du 18 juin 2019

« Aveuglés par son discours anti-entreprise, Élise Lucet et son équipe ont déroulé le tapis rouge à Kokopelli, alors que son fondateur tient des propos antisémites et complotistes. […]
Un grand moment surréaliste nous a été offert avec la diffusion sur France 2 du quarantième épisode de « Cash Investigation » intitulé « Multinationales : hold-up sur nos fruits et légumes », le 18 juin 2019. […] Il s’agit d’un « jeu à armes inégales », les méthodes employées par « Cash Investigation » ne laissant guère la possibilité à ses cibles de se défendre. « La seule demande d’un agent d’accueil d’éteindre une caméra devient une information utilisée et commentée, une preuve à charge », note l’experte en communication. Sans parler de l’ignoble présentation au relent antisémite du chercheur israélien Haïm Rabinowitch, montré d’entrée de jeu comme « jovial mais un brin directif ». Bref, pas très sympathique. […]

Dommage que la journaliste Linda Bendali, vraisemblablement trop occupée à traquer les « méchants » en Israël et en Inde, n’ait pas pris la peine de se renseigner sur l’idéologie que diffusent Ananda Guillet et son père, le fondateur de Kokopelli, Dominique alias Xochi ! Ce dernier a quitté la présidence de Kokopelli début 2018, comme l’explique son fils, « afin de pouvoir libérer sa parole et ses actions sans engager Kokopelli, voire même afin de protéger Kokopelli – car certains rideaux de fumée qu’il fait tomber cachent des sujets plus que brûlants ».

Quelles sont donc ces vérités cachées que le site de Kokopelli nous incite à percer ? Eh bien, on hallucine en les découvrant, à mi-chemin entre délires mystico-ésotériques et propos complotistes qui virent à l’occasion au réquisitoire anti-sémite, comme dans la bouche du mentor de Dominique, le « chaman mystique américain John Lash ». Ainsi, sur l’un de ses blogs, Dominique Guillet exprime sa sympathie pour Dieudonné, dénonce la « Jewstice » et les « Serpillières Sionistes de l’Académie Nationale du Génocide » dans le même temps que, sur le blog de Kokopelli, il explique que l’interdiction du glyphosate est « un cadeau pour Monsanto », lui permettant de commercialiser un nouvel herbicide. […]

Comme le fait remarquer dans un tweet la journaliste d’Europe 1 Géraldine Woessner : « Dieu qu’elle est sympathique, cette association #kokopelli dont le service public fait la promotion ! Conspirationniste, climatosceptique, furieusement antivaccins… Un petit tour sur les écrits délirants de son fondateur donne proprement le vertige. » Et un twittos de commenter, non sans raison : « C’est fou qu’après un travail d’investigation poussé, @EliseLucet et son équipe aient pu laisser passer ça ! Dingue, non ? »  » https://www.agriculture-environnement.fr/2019/09/16/semences-le-crash-cash-investigation-kokopelli

« L’inquiétante arrière-boutique idéologique de Kokopelli
Le 18 juin dernier, l’association Kokopelli a eu les honneurs de la télévision publique. Aucune mention n’aura été faite du complotisme et de l’antisémitisme qui caractérisent plusieurs des propos de son fondateur, Dominique Guillet. » https://www.conspiracywatch.info/linquietante-arriere-boutique-ideologique-de-kokopelli.html



Catégories :Antisémitisme, Elise Lucet, France 2, Linda Bendali, Théorie du complot

%d blogueurs aiment cette page :