Le journaliste français ne rend pas de comptes

Flip Voets (Belgique), Dominique von Burg (Suisse) et Marc-François Bernier (Québec) au colloque de l´Apcp. ( Photo JL ML)

« Les professionnels des médias étrangers s’interrogent sur les raisons qu’ont leurs homologues français de refuser toute régulation déontologique. Un colloque vient de faire le point sur cette question et sur les chances que la situation évolue.

La presse écrite n’est pas tenue de rendre des comptes sur la façon dont elle travaille. Les dérives médiatiques, étant de ce fait rarement sanctionnées, peuvent prospérer sans crainte excessive. Seuls les gros dérapages et les malversations les plus voyantes font parfois l´objet de mesures internes ou sont portés devant la justice.  » https://www.ouvertures.net/le-journaliste-francais-ne-rend-pas-de-comptes/

Publicités


Catégories :Maljournalisme

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :