Quand Le Monde promouvait la pédophilie

« Des pétitions contre la majorité sexuelle sont publiées en France. La plus célèbre, publiée dans Le Monde du 26 janvier 1977, et relayée également par Libération, concerne « l’affaire de Versailles » : trois hommes ont alors comparu devant la cour d’assises de Versailles pour « attentats à la pudeur sans violence sur mineurs de 15 ans », ce qui à l’époque était qualifié comme un crime, et pour avoir pris en photo leurs « partenaires ». Leurs trois ans de détention préventive suscitent une pétition de soutien, signée par diverses personnalités publiques : le texte affirme que les enfants n’ont subi « aucune violence », et qu’ils étaient « consentants », ajoutant en outre « Si une fille de 13 ans a droit à la pilule, c’est pour quoi faire ? » et « trois ans pour des baisers et des caresses, ça suffit »[1]. Parmi les signataires figurent Louis Aragon, Francis Ponge, Roland Barthes, Simone de Beauvoir, Gilles Deleuze, André Glucksmann, Guy Hocquenghem, Bernard Kouchner, Jack Lang, Gabriel Matzneff, Catherine Millet, Jean-Paul Sartre, René Schérer et Philippe Sollers (ce dernier déclarera plus tard ne pas s’en souvenir, ajoutant « Il y avait tellement de pétitions. On signait presque automatiquement. »). « 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Apologie_de_la_pédophilie


[1] Sorj Chalandon, « “Libé” en écho d’un vertige commun », Libération, 23 février 2001.



Catégories :Gabriel Matzneff, Guy Hocquenghem, Jean-Paul Sartre, Le Monde, Pédophilie

2 réponses

Rétroliens

  1. La girouette Christine Angot dénonce Gabriel Matzneff qu'elle défendait encore en 2001 – Fake News France
  2. Caroline Fourest est-elle bien placée pour dénoncer Gabriel Matzneff ? – Fake News France
%d blogueurs aiment cette page :